Menu principal

Les labels


A l’heure actuelle , le monde du bâtiment se cherche afin de valider un label qui conviendrait à tout le monde.

Le plus connu, le label HQE® n’est pas parfait. Il s’intéresse d’avantage à la durée du chantier qu’à la future vie du bâtiment. De plus, il est possible d’obtenir le label sans vraiment réaliser un bâtiment « durable », par exemple en privilégiant certaine cibles à coût et durée limité.


Le label Anglais BREEAM, le plus ancien , est également celui qui parait le plus équilibré. Il délivre 5 niveaux de certification allant de « Pass » à « outstanding ». Il s’intéresse au transport ce que ne fait pas le label HQE. Enfin, le label américain LEED délivre 4 niveaux de certification allant de « certifié » à « Platinium ».De nombreux promoteurs demandent maintenant la triple certification.


Le SBA « Système building Alliance » essaie de faire le pont entre ses différents labels afin de définir le label « parfait » mais les différents pays ne sont pas prêts à abandonner leurs labels nationaux.Le LEED n’a d'ailleurs pas rejoint le SBA.

Il existe différents labels en France :

-HQE®

-Effinergie BBC neuf et rénovation

-la série HPE,HPE ENR, THPE, THPE ENR,

-Qualitel et Habitat & Environnement

Ces labels sont délivrés par des organismes certificateurs (Certivéa, Qualitel , Cerqual,CSTB,Céquami…) mais au final tous ses organismes appartiennent à l’état.

Dans la suite de ce chapitre, nous tenterons de faire un point sur chaque label en faisant ressortir leurs points forts et leurs points faibles.

 
home search